ADOPTER SI VOUS AVEZ UN CHAT

 

 

 

SI votre chat est confiant et sociable (ou mieux encore si il a l’habitude des félins), il y a un peu plus de chances qu’il ne le prenne pas trop mal. Mais généralement, nos amis les félins, ne sont jamais enchantés de ce genre d’arrivée surprise…

Il va donc bien falloir gérer l’arrivée, les présentations et l’adaptation, sous peine que l’adoption d’un chien ne se termine en échec…

Aussi, si votre chat est un chat craintif et introverti, posez vous bien la question de savoir si c’est une bonne idée que de lui imposer la présence d’un chien qui risque de le perturber à vie, et veillez à choisir un calme, qui l’envahira le moins possible.

 

Bien entendu, n’adoptez pas un chien adulte à l’instinct de prédation ou qui n’aime pas les chats, cela va de soi !

Certains chiens ignorent le chat. Beaucoup ont l’instinct de les courser sans pour autant vouloir les croquer, c’est réflexe qui peut rapidement devenir un grand jeu.

 

Un chat qui ne prendra pas la fuite face à un chien, évitera normalement toute réaction de la part du chien. 

Au contraire, un chat qui poussera tout un tas de cris et qui se mettra à courir dans tous les sens, déclenchera chez le chien cette envie de le courser.

 

Afin de vous aiguiller, nous présentons brièvement une méthode, mais il peut y en avoir d’autres et de toute façon, il faut pouvoir adapter le tout en accord avec l’environnement et les animaux en questions.

 

 

 

ESPACE & AMENAGEMENT

 

Assurez-vous d’avoir l’espace et l’aménagement nécessaire pour permettre à votre chat de se réfugier dans un espace qui lui sera propre, où il se sentira en sécurité. Les chats aiment être en hauteur. Et une pièce rien que pour lui ou un étage interdit au chien, est idéal.

L’idée est que le chat puisse avoir plusieurs « cachettes », en hauteur, qui seront inaccessibles au chien! N’hésitez pas à acheter un arbre chat bien haut, installer des paniers « igloo » sur les hauteurs, ou même accrocher des étagères à chat sur les murs.

 

Placez les gamelles du chat en hauteur, là où le chien ne pourra pas y avoir accès.

Rendez la litière toujours accessible, car si le chien représente un obstacle pour y aller, le chat n’hésitera pas à faire ses besoins ailleurs, et il le fait généralement aussi pour exprimer son mécontentement ou frustration. 

 

Vous pouvez acheter des phéromones pour félin, sous forme de prise ou spray, pour essayer de lui apporter des hormones apaisantes.

 

 

LES PRESENTATIONS

 

Les présentations doivent être adaptées en fonctions des animaux concernés, et l’exemple ci-dessous n’est qu’à titre indicatif pour vous guider.

 

PHASE 1

Faites en sorte d’isoler et installer votre chat dans une petite partie de la maison, avec toutes ses affaires, avant que vous n’arriviez avec le chien. Il faut que le chat s’y sente bien et qu’il y soit habitué en amont ?

Si vous vivez en maison avec jardin, veillez à ce que le chat reste bien à l’intérieur de la maison pendant plusieurs jours/semaines. Car si il a la possibilité de sortir avant qu’il ne soit senti un peu rassuré, il peut refuser de revenir et décider de partir ailleurs…

 

Une fois le chien arrivé, les présentations se font dans la plus petite pièce de la maison.

 

Approchez vous doucement, le chien tenu en laisse

Guidez le chien avec des ordres simples et clairs comme « pas toucher », « assis » (ordres que vous travaillerez en douceur suite à son arrivée si il ne les connaît pas), tout en douceur. Les ordres de base seront à travailler pour permettre à votre chien de comprendre ce qui est attendu de lui afin d’éviter des situations stressante pour tout le monde. 

Renforcez les bons comportements du chien en les récompensant, c’est très important. 

Félicitez-le(s) lorsqu’ils font des progrès ou qu’ils ont les bonnes réactions, pour renforcer les bons comportements. Faites cet exercice tous les jours, plusieurs fois par jour, sans jamais laisser les portes ouvertes et les animaux libres sans surveillance.

 

Au bout de quelques jours, présentez et laissez à disposition de votre chien un objet imprégné de l’odeur du chat, pour qu’il s’y familiarise, et inversement.

 

PHASE 2

Laissez le chat explorer la maison pendant les moments d’absence du chien. Cela lui permettra de s’imprégner des nouvelles odeurs, que vous pouvez d’ailleurs associer à des friandises qu’il apprécie. Le but est de le remettre en confiance dans la totalité de l’habitation.

 

La deuxième étape sera celle de laisser le chat circuler dans la maison, en présence du chien. Le plus simple, est de garder à nouveau le chien en laisse. Laissez la laisse trainer en permanence dans les jours qui suivent, si vous trouvez que le chien est encore trop virulent. Cela vous permettra de stopper rapidement et intelligemment votre chien en mettant le pied sur la laisse afin de l’arrêter dans sa séquence tout en continuant à renforcer les bons comportements de chacun.

Ne punissez jamais votre chien et n’utilisez jamais des accessoires ou méthodes agressives, car le chien vous associera rapidement, avec le chat, à quelque chose de négatif et cela créera un stress toxique. Le but est de guider chaque animal de façon claire et ferme, tout en renforçant les bons comportements de façon continuelle.

 

 

FAITES-VOUS AIDER

 

Il ne faut jamais hésiter et tarder à chercher de l’aide. Ne laissez pas de mauvaises situations perdurer.

 

Rapprochez-vous d’un éducateur canin et comportementaliste pour vous aider à gérer l’entente entre plusieurs animaux et leur espace de vie.

 

Les miracles ne sont pas courants, et il faut souvent faire preuve d’une grande patience et investissement. Et c’est normal !!!!