Coût annuel d’un chien

 

Vivre d’amour et d’eau fraiche ne suffit hélas pas si l’on veut s’occuper correctement d’un compagnon à quatre pattes. 

Ce discours est d’autant plus valable pour certaines races comme par exemple les brachycéphales (bouledogue français, bulldog anglais, carlin, boxer, etc.)

Voici donc, A TITRE INDICATIF, un compte rendu du budget annuel sur lequel tout adoptant et propriétaire de chien s’engage.

 

 

Alimentation 

 

Le cout de la nourriture varie en fonction de la qualité de cette dernière, de la taille de votre chien ainsi que de ses fragilités, de sa race et son état de santé. Nous prendrons les prix de croquettes haut de gamme pour donner un ordre d’idée (ceci n’est qu’une moyenne générale) :

 

Chien de 8kg (West Highland Terrier)

= 300 €

 

Chien de 13kg (Bouledogue Français) 

= 515 €

 

Chien de 16 kg (Border Collier)

= 460 euros

 

Chien de 30kg (Berger Allemand)

= 660 €

 

Chien de 60kg (Bouvier Bernois)

= 720 €

 

Chien 80kg (Patou)

= 1000 €

 

 

Santé

 

Il faut compter une visite annuelle minimum chez le vétérinaire pour un contrôle, vaccins, coupe des ongles, glandes anales, etc. 

 

Les vermifuges/antiparasites sont à administrer très régulièrement pour protéger votre animal des parasites et des maladies potentiellement transmises par ceux-ci (ex : leishmaniose, maladie des tiques, etc). 

 

Un détartrage est fortement conseillé plusieurs fois dans la vie d’un chien (d’autant plus pour les petites races).

 

Prévoir des produits de soins pour la maison, tels que produits pour nettoyer les yeux, les oreilles, shampoings.

 

Pour les chiens adoptés non stérilisés, il faudra que l’adoptant stérilise son chien comme pas accord avec notre contrat d’adoption. La stérilisation sera à la charge de l’adoptant. Les tarifs d’une stérilisation varient d’une Clinique vétérinaire à l’autre, et dépendra de la taille, âge et type de chirurgie. Nous avons évalué une moyenne tarifaire entre 170 et 600 euros, selon la taille et le type de stérilisation. Un bon de stérilisation vous sera fourni et vous donnera accès à des tarifs préférentiels à condition de vous rendre chez le vétérinaire que nous vous conseillons qui accepte de pratiquer un tarif associatif.

 

Par ailleurs, les factures vétérinaires peuvent vite monter à plusieurs centaines d’euros, voire milliers d’euros, en cas d’accident ou pathologie. Les tarifs vétérinaires varient d’une Clinique à l’autre. Il est toujours bien de prendre conscience de cet aspect là et de s’informer en amont.

 

Un vétérinaire coûte cher, et il n’y a pas de sécurité sociale qui est là pour rembourser ! 

En revanche il y a des assurances de santé auxquelles vous pouvez souscrire votre animal (bien se renseigner avant, sur le choix et les conditions). Cela peut varier en moyenne de 120€ à 600€ par an. 

 

 

Pension 

 

Les départs en vacances et les départs imprévus. Tout le monde est obligé de s’absenter à un moment donné, et malgré les promesses des proches pour garder votre animal, il est important de pouvoir assurer une pension pour votre animal en cas de besoin, car il ne faut pas devoir compter sur les « autres ». Votre animal est votre responsabilité. Cela a un prix et ce n’est pas donné. Il est donc important de bien s’informer sur les pensions existantes et leurs tarifs, mais aussi sur la qualité de la pension !

Une pension varie entre 10 euros et 50 euros par jour, en fonction de la taille de l’animal, et l’infrastructure choisie.

 

 

Accessoires 

 

Collier, harnais, laisse, gamelles, jouets, paniers et dodos, ainsi que tout accessoire utile et nécessaire pour le quotidien et pour le transport de votre animal. 

La caisse de transport ou cage, est un outil très important, et très utilisé dans certains cas pour l’éducation (voir avec éducateur) de votre chien. C’est donc un investissement onéreux, surtout pour les chiens dépassant les 20kg (un chien doit pouvoir se retourner et tenir debout dans sa cage).

 

 

Education 

 

Une grande majorité de propriétaires de chiens devrait suivre au moins 3 cours d’éducation canine et/ou faire appel à un comportementaliste, car rien n’est jamais acquis malgré ce que l’on pense ! Se faire aider et guider sur la bonne éducation et socialisation de son animal pour partir sur de bonnes bases est vraiment d’une grande importance. C’est un investissement précieux, il permettra de mieux comprendre son chien et de mieux communiquer avec lui, en évitant que des troubles s’installent dans le quotidien. 

Il existe des cours collectifs (moins chers) et des cours particuliers (généralement à partir de 50€ et plus, selon les cas).

 

 

Toilettage 

 

Certains chiens ont besoin d’être toilettés régulièrement. Si l’on décide de prendre un chien à poil long par exemple, il faudra qu’il aille au toilettage tous les 2-3 mois ! Ne pas oublier de faire vérifier les griffes, les glandes anales pour les petits chiens, ainsi que les oreilles.

Donc renseignez vous bien sur les tarifs des salons de toilettage à côté de chez vous, les tarifs varient entre 40 à 100 euros en moyenne pour une séance, selon la taille et le type de chien.

 

Comme vous pouvez le constater, l’aspect financier n’est pas à négliger. Il est important de bien faire ses comptes, et de ne pas se précipiter pour ne pas faire d’erreurs. 

Une adoption ne se réfléchit pas seulement dans l’instant présent, mais aussi en se projetant dans le futur proche et lointain, en sachant que la vie de tout le monde peut changer. Mieux vaut prévenir que guérir

 

Alors, combien va vous couter votre chien à l’année ?