Un chien et les enfants 

 

Contrairement à ce que l’on peut voir dans les publicités à la télévision ou les films, un chien n’est pas forcément enchanté par la maladresse involontaire des enfants.

 

Si un chien se sent stressé ou agacé, il risque de le faire savoir. Cela passe par des avertissements, et parfois hélas, par la morsure.

 

Il est très important que les adoptants puissent mettre en place un cadre respectueux pour les enfants ET pour le chien.

Il y a des lignes de conduite simples et précises à tenir, pour que tout le monde puisse vivre ensemble et en paix.

è Un chien doit pouvoir manger (gamelle ou friandise), dormir et jouer sans que les enfants le perturbent.

è Les enfants doivent pouvoir jouer, manger et dormir sans que le chien les perturbe.

Tout le monde doit avoir sa place et son espace à la maison, et cette place et espace doivent être respectés.

 

On ne laisse JAMAIS un enfant seul avec un chien, sans surveillance. Un chien n’est pas un jouet, et un enfant n’est pas un jouet.

Cela demande une certaine connaissance et rigueur et nous encourageons fortement de faire appel à un professionnel qui pourra vous guider et vous conseiller, et ce dès l’arrivée du chien.

 

C’est pour nous un sujet important et sensible. Nous refusons souvent des adoptions à des familles avec enfants si nous pensons que le chien/chiot n’est pas apte à gérer l’énergie et maladresse des enfants ou inversement, mais une fois le chien/chiot dans sa nouvelle maison, c’est à la famille d’adoption d’être responsable de ce qui se passe chez eux.

Sans parler du fait que pour les familles avec jeunes enfants, du temps pour le chien, il n'y en a pas assez.

 

Nous le répétons, il y a de nos jours des professionnels qui traitent ce sujet précisément, et il est dommage de ne pas s’y intéresser!

 

Un chiot ou un jeune chien turbulent, peut aussi être un problème dans les familles avec enfants. Nous avons des abandons et des retours d’adoption pour ce motif uniquement.

Imaginez un chiot, avec des dents et griffes pointues comme des aiguilles, vouloir jouer avec votre enfant (qu’il le veuille ou pas). Ca fait mal !!!!!! Surtout quand le jeune chien est dans un moment d’excitation ! C’est là où l’éducation et un cadre structuré sont de toute importance. Il faut pouvoir faire en sorte que son chien puisse se défouler comme il en a besoin, en évitant que cela mette une mauvaise ambiance à la maison et/ou que le chien et les enfants soient frustrés.

 

Quelques conseils :

è Eviter les jeux bruyants ou brusques en la présence du chien, surtout au début.

è Si les enfants veulent interagir avec le chien, qu’ils l’appellent à eux. Si le chien vient, il y aura de la bonne intention. Si il ne vient pas, ne pas le forcer.

èNe pas se précipiter pour le câliner. Le chien qui n’est pas encore familiarisé, risque de prendre cela pour une agression.

è Il serait bien que les enfants lui donnent son repas à tour de rôle dans la famille (toujours sous surveillance) afin d’apprendre au chien la hiérarchie.

è Ne JAMAIS laisser les enfants seuls avec le chien et sans surveillance.

 

Nous conseillons vivement que toute famille souhaitant adopter un chien ou un chiot, d’autant si il y a des enfants, fasse appel à un éducateur pour bien se faire guider. Cela demande du temps et de l’investissement, c’est pourquoi l’adoption est un réel engagement !